Tout Ce Que Vous Devez Savoir Sur Le Commerce De Marge Basé Sur La Cryptographie

Le nombre fait toujours la force, comme le dit le vieux dicton, et sa véracité reste incontestée (partiellement discutable) lorsqu’on l’applique à n’importe quel aspect de la vie, qu’il s’agisse de politique, d’histoire ou de finance. Aujourd’hui, dans un monde de plus en plus numérique, l’adage trouve son application dans le domaine de la cryptologie des échanges monétaires.

Un bureau de change cryptographique n’est rien d’autre qu’une plate-forme qui facilite l’achat et la vente de devises numériques. SelonCoinMarketCap, les bourses jouent un rôle crucial dans la popularisation et le développement des monnaies cryptographiques. Cela se traduit par une capitalisation massive de 322 milliards d’euros dont ce marché se targue et est complété par des volumes d’échanges 24 heures sur 24 qui atteignent 67,3 milliards d’euros.

Logiciel d’échange de devises cryptographiques est continuellement mis à jour pour améliorer l’engagement et attirer plus d’utilisateurs. L’une des méthodes consiste à introduire de nouvelles options de négociation. Actuellement, les modèles tels que les ordres au marché, les ordres à cours limité et les ordres stop sont très répandus. Ils permettent de mettre en relation plus rapidement les acheteurs et les vendeurs et aident les utilisateurs à définir des paramètres prédéfinis pour l’exécution des transactions. Toutefois, la popularité de ces options est faible par rapport à un modèle relativement nouveau, le MarginTrading.

Comprendre le terme

Pour faire simple, le trading sur marge fait référence à un scénario où un individu passe des ordres en utilisant des fonds empruntés à un courtier. En général, la ligne de crédit accordée est limitée et l’emprunteur doit rembourser le prêt, majoré des intérêts, dans un délai déterminé.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le trading sur marge permet aux particuliers de passer des ordres plus importants et de réaliser potentiellement un profit si la cryptocouronne investie se comporte bien. Les fonds empruntés aident le particulier dans cette démarche.

Prenons un exemple. Alice est une cryptopraticienne et dispose de 5 000 euros sur son compte. Selon la tendance du marché, elle pense que le bitcoin, actuellement évalué à 2 500 euros, va prendre de la valeur au cours des prochains jours. Elle ne peut acheter que 2 BTC avec ses fonds, mais Alice veut investir davantage. Elle s’adresse donc à Bob, un courtier. Il accepte de lui prêter 10 000 euros supplémentaires et attend 1 000 euros d’intérêts. Avec ces fonds empruntés, Alice passe une commande de 6 CTB. Au cours des 4 jours suivants, le prix de chaque bitcoin monte à 5 000 € ! Ainsi, la valeur du portefeuille d’investissement d’Alice est passée à 30 000 €. Après avoir payé Bob 11 000 €, elle se retrouve avec 19 000 €, dont 14 000 € de bénéfice, ce qui lui a permis, grâce au trading sur marge et à sa grande expertise du marché, d’obtenir des gains substantiels.

Quels sont les inconvénients ?

Cependant, le commerce à la marge n’est pas la tasse de thé de tout le monde. Il faut savoir qu’indépendamment d’un profit ou d’une perte, l’emprunteur doit restituer les fonds au prêteur avec les intérêts. Pour revenir à l’exemple ci-dessus, imaginez un scénario dans lequel la valeur du bitcoin chute à 1 250 euros. Il serait encore possible de rembourser les 11 000 € de Bob. Elle perdrait donc la totalité de ses 6000 euros.

Ainsi, les experts recommandent que seuls les investisseurs disposant d’un important capital de marché participent aux opérations sur marge. Ce conseil est encore plus important du point de vue d’un investisseur en cryptomonnaie. Avec des fluctuations de prix constantes et en l’absence d’une réglementation adéquate, il est très facile pour les débutants de perdre de l’argent et de tomber dans le piège de la dette.

À la lumière de plusieurs incidents, de nombreux échanges prennent des mesures pour s’attaquer de front à ce problème. Ils ont inclus des clauses de non-responsabilité ainsi que du contenu pour sensibiliser les nouveaux utilisateurs aux dangers potentiels.

En résumé

Avec la capitalisation boursière des cryptomonnaies qui devrait atteindre 1 000 milliards d’euros, les choses s’annoncent bien. Cela fait du trading sur marge une option incontournable pour de nombreux traders. De plus, comme de plus en plus d’informations sur les cryptomonnaies affluent, le temps nécessaire pour maîtriser ce métier se réduit considérablement. Enfin, les plateformes introduisent des limites strictes et développent des jeux de simulation pour apprendre aux nouveaux utilisateurs à effectuer des échanges de cryptomonnaies.