L’intelligence Artificielle Va-t-elle Remplacer Le Cerveau Humain ?

Partout, on entend toujours parler de l’Intelligence artificielle ou l’IA. Ce terme nous immerge de plus en plus avec l’évolution des matériels technologiques et consommables informatiques. Pour faire simple, l’IA est une forme d’intelligence informatique complexe. Vu la domination de cette dernière dans la vie humaine, est-il possible de remplacer le cerveau humain par de l’IA ?

En informatique, tout est programmable

L’informatique utilise des milliards de programmations à base de code mathématique qu’on appelle algorithme. Les ingénieurs construisent de différents programmes pour que les codes puissent lire des textes, des images, audio ou vidéo. Ensuite, ces codes sont introduits dans un matériel informatique pour qu’il apprenne la réalisation des tâches. Par la suite, le « big data » ou les centres d’informations générales peuvent être introduits dans le matériel, par exemple des centaines de milliers de photos nécessaires à la reconnaissance faciale. En analysant ce fonctionnement, la machine peut réaliser des travaux plus rapides et plus efficaces que celle d’un humain. En effet, l’ordinateur peut scanner des milliers d’heures de vidéosurveillance afin de trouver un visage particulier. De ce fait, dans l’intelligence artificielle, tout est programmé à base des codes informatiques et mathématiques.

L’informatique utilise un réseau neuronal

Quand on parle de réseau neuronal de l’informatique, il ne s’agit pas d’une liaison de l’ordinateur avec le cerveau humain. On parle ici d’une superposition de différents algorithmes pour la réalisation des tâches complexe en IA. Ces réseaux de superposition neuronaux servent à reconnaitre un visage sur d’innombrables images programmées. Une fois que la machine reconnait un visage, le réseau neuronal utilise ses bases de données pour identifier tous les visages semblables à la cible, mais qu’il a déjà vus. Même si cela indique que la machine à un mémoire performant, précis et rapide, c’est toujours à base d’algorithmes préalables. Tout ce qu’elle peut faire est à la base d’une puissante programmation. La machine ne peut donc pas inventer quoi que ce soit dans le monde réel.

L’informatique ne remplacera jamais un cerveau humain

L’informatique peut devenir un conseiller financier, un assistant médical, un enseignant dans une salle de classe, un courtier en valeurs mobilières, un conseiller d’affaires, un réalisateur de film et un créateur de mode. D’ici quelques années, L’IA améliorera aussi la mobilité des personnes âgées. Si l’informatique évolue à une vitesse phénoménale, est-il possible de remplacer un cerveau humain par un serveur informatique très puissant ? C’est quasiment irréalisable, voire impossible ! Le cerveau humain est l’organe le plus puissant sur terre. Il n’a pas besoin d’algorithmes et de programmations spécialisées pour fonctionner correctement. C’est également un supercalculateur incomparable aux superordinateurs utilisés par l’IA. Ces derniers exigent d’énormes quantités d’énergie alors que le cerveau ne consomme qu’une énergie équivalente à celle d’une ampoule.

Peu probable que l’informatique n’arrive jamais à la cheville du cerveau humain

Rappelons d’abord que nous ne connaissons qu’une infime partie du fonctionnement de notre cerveau. Tout ce qu’on sait, c’est qu’il a une incroyable puissance de calcul incomparable à tous types de machines. De plus, l’informatique est une invention humaine créée par le cerveau humain. Dans ce sens, comment une invention peut-elle dépasser son inventeur ? On peut se rassurer alors que l’informatique ne dépassera jamais l’intelligence humaine, en tout cas, ce ne sera pas dans un avenir proche.

Bref, l’Intelligence artificielle se base sur des programmations et des codes pour fonctionner, et elle ne cesse de se développer de jour en jour. Il semble encore trop tôt de le comparer à un cerveau humain. Si vous vous posez des questions n’hésitez pas à vous renseigner.

Fermer le menu