Vive Focus Et Oculus Santa Cruz – La Prochaine Génération De Rv ?

La marche en avant de la technologie ne ralentit jamais. Aussi vite que le HTC a connu le succès avec le Vive et l’Oculus avec le Rift, ces géants technologiques relativement jeunes sont prêts à poursuivre avec des options matérielles nouvelles et améliorées.

Le concurrent taïwanais, HTC, fait suite à ses casques Vive et Vive Pro, leaders sur le marché, avec un tout nouvel appareil appelé Vive Focus. Alors que le casque est disponible en Chine (l’un des principaux marchés de HTC) depuis janvier, il vient seulement d’être mis à la disposition des développeurs en Occident.

L’entreprise américaine Oculus, qui n’a jamais été surpassée, a également présenté sa nouvelle génération d’appareil, l’Oculus Santa Cruz. Bien qu’aucune date de sortie ne soit prévue pour le Santa Cruz, Oculus a annoncé son intention de mettre à disposition des kits de développement en 2018, suggérant une sortie publique fin 2018 ou début 2019.

Les deux casques semblent être des concurrents directs, offrant des fonctionnalités similaires avec les mêmes avantages et inconvénients. Ils semblent tous deux viser le même marché émergent de la RV grand public. Mais qu’est-ce qui les différencie des produits existants des entreprises en lutte et pourquoi pourraient-ils représenter la prochaine génération de RV ?

HTC Vive Focus contre Oculus Santa Cruz

Ce qui différencie ces deux nouveaux casques des générations précédentes est que le Focus et le Santa Cruz utilisent tous deux des ordinateurs embarqués pour offrir des expériences de RV sans avoir besoin de se connecter à un PC ou à des capteurs. C’est un gros problème et cela répond à l’une des principales difficultés des systèmes existants. En bref, le kit complet est contenu dans le casque seul, contrairement aux kits existants.

Outre un ordinateur de bord pour exécuter les applications, les casques comprennent également des capteurs embarqués qui permettent à l’équipement autonome de suivre le mouvement de la tête et l’échelle de la pièce. Il n’est donc plus nécessaire de placer des capteurs séparés dans la pièce, ce qui peut être une source d’extinction pour les fans occasionnels.

S’il ne fait aucun doute qu’un casque VR sans capteurs ni câbles sera bien accueilli par les débutants comme par les fans chevronnés de la RV, il y a un petit hic. Sans un PC puissant auquel se connecter, tout le traitement doit être effectué par l’ordinateur de bord du casque respectif. Il faut plus de puissance à l’intérieur du casque, ce qui risque d’augmenter le volume et le poids. Pour compenser certaines de ces exigences de calcul, les spécifications seront inférieures à celles des derniers micro-casques connectés à l’ordinateur.

Par exemple, le Vive Focus utilise un écran (divisé en deux), alors que le Vive Pro comprend un seul écran pour chaque œil, ce qui donne une image globale de plus haute résolution. Le Vive Pro a également un taux de rafraîchissement plus élevé.

Des caractéristiques telles que la possibilité de se connecter à votre smartphone HTC avec le Vive Focus montrent que ces casques s’adressent à un public plus large que les seuls passionnés de technologie et les joueurs, donc peut-être que des spécifications haut de gamme comme celles du Vive Pro n’allaient jamais être des arguments de vente importants pour ce produit.

Faire connaître la RV à un nouveau public

La nature autonome des deux casques offre une myriade d’avantages à l’utilisateur.

Tout d’abord, le coût de la participation est considérablement réduit car vous n’avez pas besoin d’un ordinateur truqué avec la dernière puce graphique Nvidia pour jouer. Les jeux de RV sont beaucoup plus portables avec le nouvel équipement, ce qui est susceptible de convenir aux personnes qui ne prennent pas nécessairement leurs jeux de RV suffisamment au sérieux pour justifier une installation permanente de leur PC et de leurs capteurs, ou à celles qui n’ont tout simplement pas assez de place chez elles.

Le nouveau matériel est beaucoup plus convivial pour les débutants car il n’y a pas de capteurs à installer et aucun câble attaché qui pourrait voir un premier temps surexcité tirer leur ordinateur portable directement du bureau. En simplifiant le matériel de cette manière, les deux sociétés ont créé une version de leurs installations de RV phares qui est plus accessible et encourage une adoption plus généralisée de la part du grand public.

Ces nouveaux casques seront également parfaits pour les démonstrations, les événements, l’éducation, la formation et toute autre situation où les personnes qui utilisent le casque ne sont peut-être pas familières avec la RV et apprécieraient une expérience plus conviviale.

Conclusion

Jusqu’à présent, HTC et Oculus se sont concentrés sur l’objectif de créer d’excellentes offres pour les passionnés de technologie et de la démographie des jeux. C’est tout à fait logique, car ces consommateurs affamés qui aiment être à la pointe de la technologie sont les plus susceptibles d’acheter le produit et d’évangéliser la plateforme.

Avec ces nouveaux dispositifs, les deux entreprises prouvent toutefois qu’elles sont prêtes à investir dans des expériences simplifiées avec pour nouvel objectif de rendre leur technologie plus intéressante, plus accessible et plus utile au grand public. Ces titans de la technologie s’efforcent de faire de la RV un courant dominant et de modifier en permanence la manière dont nous interagissons avec les ordinateurs.

Pour ceux d’entre vous qui souhaitent essayer cette nouvelle génération de technologie de RV, gardez un œil sur notre page de location de RV, car nous proposerons les deux casques dès qu’ils seront disponibles en Europe.